Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CHALEURS FUNESTES - 15/28

La chaleur torride de ce début d’après-midi du 12 juillet et l’absorption de Cahors firent dire à la gent masculine qu’elle avait l’intention de « faire une petite sieste » avant les festivités de la soirée à venir. Paul et Patrick partirent donc rejoindre...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 14/28

Debout devant le miroir de sa salle de bains, Inès inspectait les quelques rides au coin de ses yeux. Elles étaient la marque d’un visage qui avait beaucoup ri, souri. La vie est parfois bien faite, les larmes versées après la mort d’Antoine n’avaient...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES 13/28

Never explain, never complain … Ni victime, ni héroïne. Inès alla se réfugier dans sa chambre et s’allongea sur son lit. Les événements se bousculaient dans sa tête. Il fallait qu’elle les reprenne un par un. Elle se promit de le faire plus tard, d’y...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 12/28

12 juillet, 40 ans, 10 ans après le drame. Installée dans un transat à l’ombre du tulipier, Inès s’éventa de la main pour chasser l’horrible souvenir. Elle frissonna, secoua la tête. Sa main tâtonna sur l’herbe jaunie, attrapa une cigarette. L’alluma....

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 11/28

- Je peux entrer ? demanda Virginie en frappant à la porte de la chambre d’Inès. - Ah ! tu as mis « Hello Kitty » au magasin des souvenirs ? demanda la maîtresse de maison en riant. Virginie tira sur sa mini jupe en jean, arrangea sa frange trop blonde...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 10/28

- Tiens, bonjour Inès, j’étais venu te porter des tomates et des œufs, dit Jeannot en sortant de sa poche un grand mouchoir à carreaux pour éponger son front dégarni sous sa casquette. On va attraper la mort avec une chaleur pareille. Tu te lèves à la...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 9/28

C’était le plein été. Le ciel était constellé d’étoiles et les bougies des photophores s’éteignaient les unes après les autres. Les paires d’yeux des chats qui contemplaient Inès et ses amis étaient autant de petites lumières qui éclairaient la nuit....

Lire la suite

CHALEURS FUNESTSES - 8/28

- Encore du magret ? demanda Patrick en brandissant un filet de canard au bout de sa fourchette. Il est bien cuit celui là, tu veux Lulu ? - Non, je préfère les saucisses et puis je n’ai plus très faim … On peut aller se baigner en attendant le dessert...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 7/28

- Ne courez pas autour de la piscine cria Ilona aux jumeaux, attendez un peu, venez boire. - On n’a pas soif, on veut se baigner … tu viens Lulu ? La petite fille ne se fit pas prier et vint rejoindre Tom et Léo tandis que les adultes et les deux adolescentes...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 6/28

- Allô, Inès ? Le GPS n’indique pas la Grangerie … on est à Brive … on y est presque, non ? demanda Sophie. - C’était bien la peine que je vous envoie un plan répondit Inès. Bon, je te guide et si tu suis bien mon itinéraire, vous êtes là dans 10 minutes....

Lire la suite

1 2 3 > >>