Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CHALEURS FUNESTES - 26/28

Marc avait reçu une injection de cortisone sensée faire disparaître les œdèmes provoqués par les piqures d’insectes. Le médecin n’avait émis aucune inquiétude, mais donné des recommandations précises, repos et interdiction formelle d’ingurgiter de l’alcool...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 25/28

- Mais où étais-tu passée ? demanda Virginie - Tu me cherchais ? questionna Inès. - Pas moi, Jeanne, elle voulait te parler, je crois. - Où est-elle ? - Assise sur la marche de la piscine, tu verrais cela, elle monte et descend de son fauteuil avec une...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 24/28

Depuis la piscine, les pensionnaires de la Grangerie entendaient le tumulte occasionné par l’installation des étals du Marché des Producteurs. Il se tenait sur la place de l’église et accueillait une foule que le village n’aurait p as osé imaginer quelques...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 23/28

Les murs épais de la salle-à-manger apportaient une fraîcheur exquise après la chaleur emmagasinée au bord de la piscine. Il s’y dégageait une odeur de cuisine, mêlée à celle des crèmes solaires et des parfums vanille ou patchouli dont raffolaient les...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 22/28

- Qu’as-tu à me regarder de la sorte ? demanda Sophie à Inès qui enfournait un rôti piqué d’ail. - Tu m’étonnes, tu me consternes, tout en toi m’abasourdi ! - Pourquoi ? - Tu as beau être démasquée, déjouée, tu ne t’avoues jamais vaincue. Tu te dis humiliée...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 21/28

- Les sales bêtes, je me suis encore fait piquer ! Vociféra Marc en inspectant sa main gonflée. - Mon pauvre chéri dit Christine, donne moi ce balai et vas te baigner. - Mais que faites- vous Christine ? demanda Inès. Pas le ménage au moins … - Je débarrasse...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 20/28

Ce matin du 13 juillet, Inès se leva très tôt. La chaleur, l’excès d’alcool et l’inquiétude occasionnée par l’attitude de certains de ses amis avaient eu raison d’un sommeil paisible. Les jeunes filles avaient parfaitement rempli leur contrat, la cuisine...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES -19/28

L’arrivée la plus épique et la plus remarquée de cette journée du 12 juillet, fut celle de Pierrette et Jeannot ! Pas de petite décapotable, pas d’Espace-bon-chic-bon-genre ni de 4X4 dernière génération, mais une charrette attelée à un tracteur. Jeannot...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 18/28

L’arrivée des bordelais à la Grangerie ne suscita pas le même enthousiasme que celle de Marc et de Christine. Comme convenu, ils garèrent leur voiture à l’arrière du jardin et Inès se dirigea vers eux partagée entre un sentiment de plaisir et une retenue...

Lire la suite

CHALEURS FUNESTES - 17/28

- J’ai mal au cœur, fut la première phrase que prononça Christine lorsqu’elle fit la connaissance d’Inès en arrivant à la Grangerie. La jeune femme se déplia comme elle le put pour s’extirper de la petite voiture de sport que Marc avait louée pour leurs...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>