Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

64, AVENUE - 7/23

Au 64, les tensions allaient crescendo, mais n’altéraient en rien la bonne humeur de Sophie. L’année scolaire se déroulait au rythme d’heures de colle de plus en plus nombreuses –mais cela relevait plus du concours que de véritables brimades-, de soirées...

Lire la suite

64, AVENUE - 6/23

L’entrée de l’hiver et les mois qui suivaient jusqu’à l’éclosion des premiers bourgeons, était la période de l’année que Sophie redoutait le plus depuis qu’elle avait pris « sa banlieue » en grippe. Les rues déjà désertes l’étaient plus encore, chacun...

Lire la suite

64, AVENUE - 5/23

L’appartement du 64, typiquement Haussmannien était d’une superficie plus que suffisante pour permettre à tout un chacun d’évoluer à son rythme sans jamais gêner l’autre : 250 m2 de parquet Versailles, moulures et pâtisseries, meubles Louis XVI et peintures...

Lire la suite

64, AVENUE - 4/23

Sophie n’aimait pas trop les bilans en tous genres, même si de temps en temps, ils s’imposaient d’eux-mêmes. A quarante cinq ans passés, elle avait laissé derrière elle une large tranche de vie et son lot d’événements plus ou moins joyeux. Il y a des...

Lire la suite

64, AVENUE - 3/23

Une fois les vacances d’été terminées, il fallait rentrer à Paris et entamer une nouvelle année scolaire. Le 64 n’était plus aussi gai qu’avant, les parents de Sophie étaient sombres et l’ambiance régnante n’annonçait rien de bon. Il eût fallu être sourd...

Lire la suite

64, AVENUE - 2/23

Auvers-sur-Oise, mariage de la fille d’amis des parents de Sophie, ambiance surréaliste. L’élève a troqué son tablier gris contre une jolie robe printanière et d’élégants escarpins ont remplacé les chaussons rouges. La mariée est belle, il fait un soleil...

Lire la suite

64, AVENUE - 1/23

64, AVENUE - 1/23

A Frédéric, Pauline et Audrey « Il n’y a rien de plus triste qu’une vie sans hasard » Honoré de Balzac Sophie avait la fibre bien trop urbaine, voire parisienne, pour continuer à vivre en banlieue, dans « sa banlieue », comme elle avait coutume de le...

Lire la suite

E V E N E M E N T !

E V E N E M E N T !

Merci d’avoir été fidèles à notre rendez-vous ! Nous sommes le 6 juin 2009, il est 13 heures. Après avoir écrit mon roman j’ai eu l’envie de le partager avec vous et de vous proposer un NOUVEAU CONCEPT DE LECTURE AU JOUR LE JOUR ET PARTICIPATION INTERACTIVE...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9